L’enseignement en ligne

            L’UOC :


        

Objectifs de la session: 


 

          Extraits de l’échange: (cliquez sur les titres pour écouter les extraits)

Ce qui a bien fonctionné:

  • Le partage de photos a été une réussite. Les photos choisies étaient de qualité, avec beaucoup d’éléments qui engendrait une discussion ou un débat possible. Ces photos ont apporté un rythme à la conversation.
  • Il est intéressant de s’attarder sur la partie de l’apéro. Le sujet est arrivé naturellement au fil de la conversation, Il a donné lieu a un véritable échange culturel, et a apporté une fluidité au reste de l’échange
  • A partir du troisième échange vidéo, nous avions l’impression de bien mieux se connaitre avec Mireia. J’avais moins d’appréhension pour choisir un thème de discussion. A partir de ce moment là, nous avons vraiment trouvé des points d’intérêts communs.
  • En définitive, je suis contente de mon travail. Je suis naturellement souriante, curieuse, et assez expressive. Je pense que ces traits de caractère ont apporté une aide précieuse à la fluidité de l’échange.

Ce qui a moins bien fonctionné:

  • Le “contrat didactique” n’a pas eu les résultats espérés. Je pense avoir voulu aller dans cette direction de manière trop marquée, ce qui a gêné l’échange. Mireia s’est sentie perdue, et n’avait pas assez de temps ou de lucidité pour répondre à mes questions. Je pense qu’il aurait été préférable de lui avoir posé ses questions en amont, par mail avant l’échange par exemple.
  • Mireia aurait souhaité plus de correction de ma part sur ses erreurs de français. Je ne l’ai pas beaucoup fait, mais ceci est expliqué plus en détail plus loin.

Caractéristiques d’un leçon en vidéo:

  • J’ai été surprise par l’intimité de la conversation avec Mireia. Ce concept de discussion de chez soi amène à inviter l’interlocuteur dans notre environnement. Nous avons abordé des sujets sont nous n’aurions jamais parlé dans un autre contexte. Les quatre premiers extraits montrent à quel points les éléments de nos vies personnelles ( nos chats, nos copains ) ont un peu participé à l’échange. Ceci est étrange, mais pas négatif, et peu a pu engendré des anecdotes amusantes.
  • Le clavier de l’ordinateur est une ressource qui peut être mieux exploitée. J’aurai aimé l’utilisé davantage.

Correction:

  • Je n’ai corrigé Mireia que lorsqu’elle me le demandait, ou qu’elle m’invitait à le faire avec des expressions faciales. Cela pour plusieurs raisons: je ne voulais pas être trop “intrusive”, mais aussi parce que, n’étant pas francophone, je ne me sentais pas à l’aise pour la corriger. Les deux premiers extraits sont des exemples de correction que je lui ai apportée lorsqu’elle me le demandait.
  • Dans le dernier extrait, Mireia dit “écouter” au lieu d’”entendre”. J’ai corrigé ce point de manière non explicite, en le reformulant correctement dans une autre phrase. J’ai utilisé la même méthode lors d’un échange de courrier électronique avec elle, courriel que vous pouvez voir ci-dessous.

          La rétroaction corrective : 


À travers cette expérience, nous avons été exposé au monde de l’enseignement en ligne. J’ai appris à connaître ses caractéristiques et ses nombreux avantages. Je me suis rendue compte des défis qu’il propose aux enseignants et aux apprenants, et j’ai réfléchi à des stratégies pour les résoudre.