Évaluation

Cette évaluation est une évaluation sommative dans le sens où elle se situe en fin de parcours, après 6 séances d’intercompréhension. Néanmoins, nous avons tenu à inclure une dimension formative, même si une remédiation n’est pas prévue: nous avons tenté de définir des critères clairs et concrets pour permettre aux étudiants d’améliorer leur unité s’ils le souhaitent.

Nous n’avons pas choisi d’évaluation chiffrée, car nous étions mal à l’aise à l’idée d’évaluer nos pairs de façon trop académique, qui plus est dans une discipline que nous avons découverte très récemment et dans laquelle nous ne sommes pas experts.

Nous nous sommes appuyées sur les consignes données par Sandra Garbarino pour fixer certains critères, car le fait de connaître les critères d’évaluation avant l’évaluation lui donne plus de sens et la rend plus fiable.

Nous avons choisi d’évaluer:

  • Des savoirs: les connaissances des étudiants sur l’intercompréhension (critère 2)
  • Des savoir-faire: leur capacité à construire une unité pédagogique faisable en apportant les aides nécessaires aux apprenants (critère 3) et à s’exprimer de façon claire et compréhensible (critère 1)
  • Des savoir-être: la capacité à travailler en groupe et à faire preuve de créativité (critère 4)

Nous avons également veillé à choisir des critères observables: nous avions envisagé d’évaluer l’implication de tous les membres du groupe dans la conception de l’unité pédagogique, mais la plupart des groupes n’ont pas travaillé seulement sur la plateforme Miriadi, et il n’aurait pas été possible d’évaluer ce critère.